02-06-2010 | Ref : 39 | 31722 |

Retour

Un régiment aux racines profondes et multiples

Histoire du 4ème RE Créé en novembre 1920 à Marrakech, le 4ème Régiment étranger devient 4ème Régiment étranger d’infanterie en 1922. Dès sa création, il est engagé dans la pacification du Maroc puis dans la guerre du Riff contre ABD el KRIM, entre 1920 et 1934. Dans le même temps, le 4ème puis le 5ème bataillon du 4 s’illustrent au Levant, entre 1921 et 1926.

Dissous en novembre 1940 pour permettre la création des 11ème et 12ème Régiments étrangers d’infanterie puis de la 13ème DBLE, le 4ème étranger est recréé en 1941 sous l’appellation 4ème DBLE. C’est sous cette même appellation (puis sous celle de 1er REIM qu’il a pour l’essentiel contribué à constituer) qu’il participe en 1943 à la campagne de Tunisie, où il s’illustre au Djebel Zaghouan. Il est de nouveau dissous en juin 1943, ses effectifs étant versés au RMLE, régiment qui participera aux très dures campagnes de France et d’Allemagne.

Histoire du 4ème RE Recréé en 1946, le 4ème étranger engage successivement ses bataillons à Madagascar (entre 1947 et 1951) mais aussi en extrêmeorient, où le 2ème puis le 5ème bataillon sont envoyés en unités constituées avant d’être amalgamés à d’autres régiments. A nouveau dissous en 1951, le « 4 » est recréé au Maroc en mars 1955, avant d’être engagé entre 1957 et 1964 en Algérie.

Le 1er septembre 1977, le drapeau du 4 est confié au régiment d’instruction de la Légion étrangère (RILE) qui a pris ses quartiers à Castelnaudary, un an plus tôt. Le 1er juin 1980, celui-ci prend le nom de 4ème Régiment étranger. Solidement implanté depuis 30 ans à Castelnaudary, tout d’abord au quartier LAPASSET puis au quartier DANJOU, sur le site des Cheminières, le régiment poursuit son oeuvre de formation des cadres, des spécialistes et des jeunes engagés volontaires, fort de ses 44 officiers, 170 sous-officiers et 358 militaires du rang permanents consacrés à cette mission unique et précieuse pour l’avenir de la Légion étrangère.

Au cours de cette histoire mouvementée, le « 4 » s'est illustré à de multiples occasions :

  • COMBATS de TINTEGHALINE, de TIZI N’RECHOU (1922)
  • COMBATS de TINTEGHALINE, de TIZI N’RECHOU (1922)
  • PRISE D’OUAOUIZERT (1922)
  • GUERRE DU RIFF (1924 – 1934)
  • LEVANT (1921 – 1926), MESSIFRE (1925)
  • CAMPAGNE DE TUNISIE (1943)
  • MADAGASCAR (1947 – 1951)
  • INDOCHINE (1949)
  • MAROC – ALGERIE (1955 - 1964)

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc